Mercredi 2 février deux mil onze; Rabat. Révolution démographique, c'est à dire de la jeunesse…

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Toujours pas de soleil, ou furtif. Mais des enfants à la maison et partout, dans les rues, des jeunes à profusion -ce qui, pour moi, est infiniment réconfortant. Inquiétant aussi, quand ils sont désoeuvrés, c'est entendu; mais l'atmosphère est nonobstant à la promesse, à l'avenir.

   

En fait d'avenir, j'en aperçois beaucoup pour la France dans ses relations avec les pays du Maghreb, si toutefois elle sait s'y prendre, substituer à large échelle la solution coopérative la dramatique "solution" migratoire… Mais il faut de la politique, beaucoup de politique, alors que, quelle que soit l'opinion des uns ou des autres, tout le monde reste dans l'émotion.

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article