"N'allez pas croire qu'ils s'en tamponnent s'ils nous transforment en colonie"

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Retour sur le 11 mars dernier. Il y a des chantonneuses, comme il y a des littérateurs... Cette jeune femme, fille du chanteur Higelin, qui exprimait,selon son gout fort expérimenté (quelle age a-t-elle au juste ?) que chanter en français est exotique, je n'en reviens toujours pas. Si certains servages sont volontaires, comme l'écrivait ce cher La Boétie, cette jeune femme nous montre qu'il y a aussi la colonisation volontaire.

Comme le disait Jean Ferrat, l'avantage de chanter en Anglais est de masquer la médiocrité des paroles, car "personne n'y comprend rien" ; notre belle langue, quant à elle, est tellement exigente et précise qu'elle ne supporte que le talent, la colonisation des esprits commence par la paresse et le manque d'exigence de grandeur.

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article