Samedi 13 mars 2010 ; Paris.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Ce matin excellent Finkielkraut sur la Chine. Où l’on voit clairement que le vieux baratin dominant sur la liaison soit disant automatique du capitalisme et de la démocratie  n’était que propagande : la Chine est capitaliste sans être démocratique le moins du monde, encore moins libérale – et son capitalisme en est d‘autant performant. C’est d’ailleurs la pente sur laquelle nous glissons tous…

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article