Mercredi 23 décembre 2009 ; Bordeaux.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Parti tout à l’heure de Mirebeau en apprenant par une voisine le suicide, avant-hier, d’un paysan du canton : l’extrême pauvreté lui pesait depuis des mois, les revenus de sa ferme étaient devenus « négatifs », ses enfants partaient… Où l’on voit que, pour couper les durs liens de notre civilisation avec la terre et « les campagnes », foyers de tous les archaïques et de toutes les résurgences du vieux monde, mieux vaut les dépeupler méticuleusement; pas par le meurtre direct, comme le firent à grande échelle les bolchéviques, tout à la perspective de créer un « homme nouveau » - un « nouvel Européen », comme disent MM. Barrot et Barrosso ; mais par le désespoir, la fuite des uns et, pour ceux qui s’obstinent à rester, le suicide.

       

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article