Mardi 9 mars 2010 ; Paris.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Conversation hier au soir avec David J. ; il est jeune, ne trouve aucun emploi durable. Il me dit : « heureusement, j’ai de nombreux oncles et tantes, de nombreux cousins. Ceux qui m’ont le plus aidé et le plus aimé, ce sont aussi les plus chrétiens. Il y a toute une branche de ma famille, où l’on ne croit en rien, où tout le monde est fermé et dur ; ils sont toujours de mauvaise humeur ».

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article