Mardi 1er juin ; Mirebeau.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Me suis offert une facétie tout à l'heure : dans l'église est ouvert un registre, où les visiteurs inscrivent ce qui leur vient. Ce qui leur vient, ce sont le plus souvent des  vœux; le dernier en date était : "Mon Dieu, aide mon Pierrot à guérir". J'ai pris la suite : "Mon Dieu, veuilles bien nous donner des messes calmes et recueillies ! " -ceci, en souvenir de la misérable messe-foire d'avant-hier. Pourvu que le Doyen lise son registre ! (j'ai paraphé).

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article