Lundi de Pentecôte, 24 mai 2010 ; Mirebeau.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Ce n'est pas parce que le chaos est inéluctable qu'il ne faut pas commencer à penser ce que pourront être, après lui, l'Europe et la France nouvelles. Tout renouveau tournera autour de l'idée de Nature, et précisément de nature des choses, et d'équilibres 'démographiques, territoriaux, etc…) : c'est l'histoire à venir qu'il nous faut commencer à apercevoir. Le jour se lèvera demain – après la nuit où nous entrons…

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article