Lundi 29 novembre. Sur une hirondelle, et sur le courage.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Je viens d'apprendre, une fois encore par l'irremplaçable Enthoven, que l'on trouvait déjà chez Aristote l'immémorial dicton ''une hirondelle ne fait pas le printemps" avait pour auteur Aristote. Information qui serait anodine si, outre qu'elle montre la continuité de nos sources  (reste courante une phrase prononcée il y a 24 siècles…), Aristote n'avait recouru à cette image pour  illustrer l'un des caractères du vrai courage, qui est la continuité, la constance dans la vertu. Pour l'auteur de l'Ethique, le courage d'un instant ou d'un jour, le "beau geste" est certes digne d'admiration mais, une hirondelle ne faisant pas le printemps, un signe ne constituant pas à lui seul la chose, un acte de courage ne suffit pas à qualifier une fois pour toutes l'homme courageux. Je note cela à propos du 18 juin, et de l'erreur qu'il y aurait à absorber de Gaulle dans cet acte seul, l'Appel d'un jour -erreur que confirme d'ailleurs le mauvais vouloir avec lequel le Général lui-même continuait, sur l'insistance des "compagnons", à célébrer le 18 juin au mont Valérien, et son constant dépit de se voir nommer "l'Homme du 18 juin", ce que l'on fait aujourd'hui sans cesse. "Comme si, disait-il, je n'avais fait que cela !". Malraux, une fois de plus, a dit l'essentiel d'un trait. "Le prodige, ce n'est pas tant le 18 juin que le fait qu'il ait été fait par un homme capable de rester constamment à la hauteur du 18 juin". En somme, le courage, c'est celui de chaque jour, un 18 juin de chaque jour. Commentant le commentaire que fait Aristote  de l'hirondelle qui ne fait pas le Printemps, Hannah Arendt écrit que le courage n'est pas absorbé dans un haut fait, s'il reste sans suite et par là trompeur, s'il reste l'impulsion d'un moment, mais de rester à sa hauteur, à la hauteur de ce commencement . En focalisant sur le 18 juin, les gaullistes s'affranchissent du vrai courage qu'eurent de Gaulle et quelques autres : que le printemps soit fait chaque jour d'une nouvelle hirondelle.

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article