Lundi 18 octobre : la race des gâcheurs

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Il faudrait faire le compte des gâchis, et dresser la liste des gâcheurs qui depuis des siècles défont la France. La France possède le plus beau château du monde, celui de Versailles, qui attire chaque année des cohortes innombrables de visiteurs; elle trouve le moyen de le gâcher par certaines des plus hideuses productions de l'art contemporain. Elle compte parmi les plus beaux paysages, les plus belles terres et les plus fertiles du monde; elle trouve le moyen de les gâcher par une politique agricole qui laisse une partie de ses terres en jachère, vide les villages, laisse à l'abandon leurs patrimoines millénaires, enlaidit les paysages d'ignobles petites maisons en parpaing dont il ne se voit dans aucun autre pays du monde d'aussi laides séries. Elle est dotée d'un des systèmes de santé  les plus performants du monde, d'un système de retraite les plus enviables  du monde, elle gâche l'un et l'autre par son incapacité maladive, jouisseuse faut-il croire, à les adapter aux évolutions de l'époque, en sorte que l'ensemble de ses systèmes sociaux chavire sous nos yeux. Il y a chez nombre de Français une opposition sidérante à la France. J'attends l'Etat doté d'assez d'autorité pour mettre au pas les phalanges de gâcheurs; mais il viendra, il vient toujours -ou la France, si elle les avait laissé faire, n'existerait plus.

 

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article