Lundi 15 mars 2010 ; Paris.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Il y a près de 48 millions de Français en âge de voter, constituant le corps politique français ; le parti UMP, dit « majoritaire », et ses trois petits alliés, en réunit à peine cinq millions – un peu plus de 10%, ce qui signifie que huit ou neuf Français sur dix sont indifférents, ou hostiles. Ses petites vedettes médiagogues gouvernent, ou le croient ; dans le désert de la politique, elles ont certes toutes les apparences de la légalité républicaine ; mais la légitimité démocratique, on ne la voit plus. L’illégitimité croit de tous les points de vue ; une fois de plus légalité et légitimité divergent : avis de tempête.

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article