Jeudi 4 février 2010 ; Mirebeau.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

 – La « toile » est un gouffre, et qui s’y aventure est perdu, comme une mouche dans celle d’une araignée ; c’est entendu. Aussi n’allumai-je pas trop souvent mon internet, ou tiens-je en lisière –si je m’approche, si par exemple je me mets à jouer avec Google, je suis fichu pour des heures entières. Du moins ai-je à cœur, par intermittence, de répondre aux courriels que l’on m’envoi, en bien trop grand nombre –en trop grand nombre, toujours, comme les coups de téléphone, ou les lettres, au point que je ne décroche plus et que suis parvenu à ne pas ouvrir ma boîte aux lettres depuis près d’un mois…  j’ai tout de même félicité ce correspondant inspiré qui m’envoie ce petit poulet assez bien cuit,  que je recopie ici, en enlevant quelques tripailles à mon avis inutiles :

« Si vous traversez la frontière de l'Arabie Saoudite illicitement, vous serez emprisonné. Si vous traversez la frontière nord-coréenne illicitement, vous encourrez 12 ans de travail forcé. Si vous traversez la frontière cubaine illicitement, vous avez toutes chances de vous retrouver en prison avec le statut peu enviable de prisonnier politique. Si vous traversez la frontière afghane illicitement, vous êtes fusillé. Si vous traversez la frontière vénézuélienne illicitement, vous serez considéré comme un espion et jugé comme tel. Si vous traversez la frontière chinoise illicitement, on n’entendra plus jamais parler de vous.  Si vous traversez la frontière française illicitement, votre sort sera tout différente. Vous trouverez : repas et bons d'alimentation, aide sociale, carte vitale et CMU, (puisque vous n’avez aucun revenu), un logement avec loyer payé par les services sociaux, école gratuite, et un travail si vous y tenez vraiment (au noir, donc de faible rapport mais dépourvu d’impôt) ; bientôt, vous pourrez voter -avec toutes nos excuses pour ne pas y avoir pensé plus tôt… »

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article