Jeudi 24 mars deux mil onze; Paris - Rencontres.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Humeur très politique.  Rencontré hier Didier Bourjon, Premier secrétaire du parti de l'In-nocence, que dirige  Renaud  Camus; très bonne conversation, et perspectives de collaboration. Que de forces neuves pointent ici et là ! Excellente conversation, l'autre soir, à mon Libre Journal de Courtoisie, avec Yvan Blot, qui vient de rejoindre le RIF. Je ne peux d'ailleurs énumérer ici les bonnes rencontres qui se multiplient ces jours-ci.

Dîner avec E; dans un petit restaurant japonais. E. tient que la seule passion honorable est celle de la connaissance : elle apporte des surprises, des joies, de longs bonheurs, elle se satisfait d'elle-même alors que les autres passions, argent, amour ou quelconque autre, restent éternellement insatisfaites. Surtout, elle nous fait mesurer l'océan dont nous ne sommes qu'une goutte, relativise notre faiblesse, calme nos peurs… C'est la passion suprême, celle qui conduit à l'absence de souffrance, et autorise la sagesse.

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article