Jeudi 15 juillet

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Chabreville, décidément le lieu le plus doux des lieux que je connaisse; partout la beauté de toutes choses, paysages, jardins, bâtiments, meubles, objets -et ce fin concert d'horloges, chaque nouvelle heure...

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article