Dimanche 7 février 2010 ; Mirebeau.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Il faudrait bien que je m’occupe un peu, tout de même, des questions politiques : puisque nous avons raison sur tous les tableaux, autant le dire ; je concocte le communiqué que je publierai demain.

« Comme Nicolas Dupont-Aignan me l’a proposé en décembre dernier, j'ai accepté de présider le comité de soutien aux candidats DLR, CNI et gaullistes divers qu'il a rassemblé à l’occasion des élections de mars ; j'ai également demandé à des militants du RIF de figurer sur ces listes, ce qui est fait en chacun des départements d’Ile-de-France.

Ce soutien est désormais naturel ; il est d’autant plus nécessaire qu’il constitue l’ébauche d'une vaste union des patriotes dans la perspective des échéances à venir, notamment les Législatives de 2012. Le peuple français ne peut plus faire confiance à une prétendue majorité qui, de plus en plus minoritaire et de moins en moins légitime, a enlisé la France dans l’impasse européenne, la paralysie atlantique, la soumission aux oligarchies de tous ordres, et dont chacun voit aujourd’hui qu’elle mène les Français au désastre politique, économique et social.

Je demande à tous ceux qui ont combattu avec moi depuis des années pour la souveraineté de la nation et l’autorité de l’Etat de faire taire des querelles ou ressentiments désormais dépassés, et de s’engager à nos cotés pour créer le pôle stable et dégagé des compromis qui rassemblera, comme il arrive toujours, les Français sur la France.»

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article