Dimanche 4 juillet 2010 ; Mirebeau.

Publié le par Paul-Marie Coûteaux

Il semble que, une fois pour toutes, le parti socialiste abandonne toute sa tradition intellectuelle.  Foin de toute théorie : madame Aubry a lancé un nouveau thème, le care -terme américain, minimaliste et miséreux pour désigner "le souci de l'autre", qui est depuis deux mille ans le B-A BA de la philosophie politique chrétienne. Madame Aubry revient aux premiers Chrétiens, soit. C'est l'abdication en rase campagne du bi-séculaire baratin socialiste et athée.

Je me souviens d'une longue conversation avec Vincent Peillon, député et dignitaire socialiste, il y a deux ou trois ans, dans un train qui nous conduisait vers Strasbourg ; le pauvre homme (sympathique, et diablement cultivé, à la différence de ses compères) se plaignait que le PS ait complètement perdu de vue ses fondements doctrinaux, si longuement élaborés au fil du XIXème siècle - fondements qu'il connaissait fort bien, et rappelait dans de régulières monographies. Sa longue peine est donc perdue dans les sables de la politicaille. Peillon doit être ravi ; mais on ne l'entend guère protester…

Un monde où plus personne n'a la moindre intransigeance… Pour vivre heureux, vivons couchés, c'est le mot d'ordre.

 

Publié dans Extraits du journal

Commenter cet article